Quels sont les documents requis pour une estimation immobilière à Grosbreuil ?

Partager sur :

Afin d’aboutir à une valeur pertinente, le professionnel à qui vous confiez l’estimation immobilière à Grosbreuil doit avoir accès aux documents concernant votre propriété. Parmi les plus importants, on peut citer les suivants.

Le registre foncier

Il donne des informations importantes relatives au bien immobilier et non pas au propriétaire. On peut notamment y retrouver des données concernant la propriété, les servitudes, un droit de préemption, une éventuelle hypothèque, un bail à long terme…

Le plan cadastral

Un registre foncier complet inclut automatiquement un plan cadastral. Ce dernier met en avant la taille des parcelles, les limites de la propriété à estimer, ses distances frontalières, le numéro cadastral, les éventuelles sous-structures aménagées sur le terrain ainsi que les espaces verts aménagés ou non. Il s’accompagne d’un plan de zone qui permet de distinguer les zones de construction des zones non constructibles. Ce dernier peut aussi indiquer le nombre d’étages que les futures constructions peuvent avoir au maximum. 

Les plans d’architecte

Il peut y en avoir plusieurs types tels que les plans de distribution et les plans des étages. Les premiers permettent de connaître le nombre de pièces et leur surface respective, tandis que les seconds affichent le nombre d’étages et leur répartition respective. Certains plans mettent également en avant les espaces secondaires, la présence éventuelle de matériaux nobles, l’exposition du bâtiment…

La police d’assurance incendie et bâtiment

Ce document renferme des documents qui permettent de mieux estimer le bien immobilier. On peut par exemple citer la valeur à neuf, la valeur actuelle et le volume en m3 du bâtiment. 

La liste des rénovations réalisées

Toute amélioration ultérieure à l’achèvement du bâtiment original doit être communiquée au professionnel, car cela impacte sa valeur. Il faut donc en faire une liste, ou mieux encore, faire établir des plans secondaires pour bien souligner les différences. C’est l’architecte chargé desdits travaux qui doit les esquisser ou actualiser les premiers plans existants. 

Enfin, lorsque le bien est en location, il faut aussi fournir une copie du bail à loyer au professionnel.